High-Tech

Quelle place pour les robots français dans notre vie quotidienne ?

La mise en œuvre des nouvelles technologies a envahi le quotidien de tout pays développé. Les robots ont commencé à remplacer l’homme dans plusieurs domaines. Si cette constatation se révèle exacte, il faudrait redéfinir les domaines où les travaux d’un robot sont les plus recommandés. Par ailleurs, comme ils sont programmés, il est nécessaire de définir au préalable les tâches attendues.

L’homme et les robots

En cinquante ans, l’homme a fait naître l’intelligence artificielle et a créé les robots pour marquer son développement intellectuel. Ces derniers sont destinés à effectuer uniquement les travaux utilitaires, ménagers ou industriels.

Des robots à disposition chez soi

Il faut admettre que la jeunesse actuelle est très ouverte aux nouvelles quand il s’agit de faire le ménage. Les parents, et surtout les retraités, préfèrent s’adapter aux méthodes utilisées jusqu’alors. Certes, dans certains cas, les seniors peuvent nécessiter une d'aide supplémentaire dans leur vie quotidienne mais un robot français, aussi intelligent qu’il puisse être, n’apportera pas la chaleur des sentiments humains.

Parmi les activités quotidiennes, les familles pourraient confier à un robot français le ménage, certains bricolages et les courses. Autrement dit, le robot n’aura pas de faculté pour contrôler les devoirs des enfants, changer les couches du bébé ou l’endormir Les centres commerciaux et les grands magasins quant à eux, commencent timidement à être équipés d’un robot pour prioriser les rangements.

Des fonctions pour s'adapter à toute situation

Les études de comportement des Français, vis-à-vis de l’utilisation d’un robot classique ont démontré qu’ils n’étaient pas encore opérationnels dans tous les domaines. Jusqu’à maintenant, les compagnies industrielles françaises disposaient des robots classiques qui leur permettaient de consolider l’efficacité de leurs usines. Le développement du monde robotique a fait apparaître les robots collaboratifs qui assistent désormais la main d’œuvre humaine dans son travail.

Les Français rejettent catégoriquement l’utilisation des robots pour les activités sportives. Ils ne consentent pas à être reçus par un robot français dans un restaurant ou dans un hôtel. Et même dans les grands magasins où auparavant, l’assistance des vendeurs permettait d’augmenter les chiffres d’affaires réalisés, l’utilisation des robots français n’est pas du tout estimée. Le Français estime que son choix ne peut être dirigé par un robot. Ce dernier est destiné uniquement à effectuer des tâches ingrates pour l’homme.

Il faudra sans doute encore attendre quelques temps avant de voir les robots français peupler le quotidien dans les pays développés.

Articles populaires